Une bonne respiration pendant vos étirements permet d’améliorer la circulation sanguine et de détendre tout le corps.

Respirer profondément pendant minimum huit secondes durant les inspirations et expirations, permet de stimuler les vaisseaux sanguins et de faire circuler du sang neuf dans le corps. Il permet d’améliorer l’élasticité des muscles.

La technique

Pour tirer le meilleur parti de chaque étirements pour améliorer votre souplesse, restez minimum cinq longues et profondes inspirations et expirations dans les postures. Respirez lentement uniquement par le nez. Laissez vos poumons et tout votre abdomen se remplir complètement.
Lorsque vous inspirez, visualisez un ballon qui se gonfle doucement. Si vous n’êtes pas à l’aise en inspirant et expirant uniquement par le nez, n’hésitez pas à adapter votre respiration. Vous pouvez alors inspirer par le nez et expirer par la bouche en relâchant la mâchoire.

La relaxation

La respiration est la solution pour détendre à la fois votre corps et votre esprit. En yoga, cela s’appelle “pranayama” ou “contrôle de l’energie” en sanskrit. Avec une bonne concentration, vous pouvez alors respirer convenablement et contrôler le flux d’energie dans tout le corps. Ces exercices offrent plus de clarté, améliorent votre santé, votre bien-être et stimulent l’énergie. Commencez votre exercices de respiration en prenant conscience de votre respiration. Comment est-elle ? Que ressentez-vous ? Quels sont les mouvements de votre corps ? Approfondissez ensuite votre respiration en vous concentrant sur les muscles étirés dans chaque postures.

La chose à ne pas faire

L’une des choses importantes à ne pas faire pendant un étirement est de retenir sa respiration. En retenant la respiration lors d’un étirement le muscle est privé du sang oxygéné qui lui est essentiel. Lorsque vous inspirez, les muscles se contractent. Si vous n’expirez pas correctement, les muscles continuent à se contracter et risquent la déchirure musculaire.
Au début il est très fréquent de ne pas se rendre compte lorsque la respiration est bloquée. Cependant il est très important de fluidifier la respiration afin d’éviter les douleurs ou pire les blessures.

Associer les étirements et la respiration

Au début, associer les étirements avec la respiration peut sembler difficile et inconfortable. Mais ne vous inquiétez pas, après quelques pratiques, vous ressentirez vite les effets positifs de cette association.

Voici un exercice très simple pour vous aider avant de vous étirer :
Avant de commencer votre séance d’entraînement, entraînez-vous à concentrer sur votre respiration. Installez-vous dans une position confortable assise ou allongée. Placez les deux paumes mains sur l’abdomen, fermez les yeux pour ressentir les mouvements du ventre à chaque inspirations et expirations. Ressentez également le passage de l’air au bout de vos narine. Ressentez l’air frais sur le bout des narine et l’air chaud qui sort lors de l’expiration. Faites cet exercice pendant dix inspirations et expirations, puis ouvrez les yeux.

Placez-vous ensuite dans la première posture de votre séance d’étirements. Selon la posture, en inspirant par le nez, allongez vous vers le ciel et en expirant par le nez, penchez-vous dans l’étirement. Maintenez une respiration nasale lente et profonde durant tout l’étirement. Expirez pour sortir de l’étirement. Faites ensuite la même chose pour les étirements suivant.

Vous avez aimé l'article? Vous êtes libre de le partager :)

Laisser un commentaire